Affiche ancienne lithographique  de 1938 pour la loterie nationale représentant un major d’homme.  Loterie nationale, tranche spéciale des arts ménagers

Affiche vintage Loterie Nationale, arts ménagers 1938

par Derouet Lesacq.

Affiche originale.
300,00
Taxe inclu.

Dimensions

Largeur : 40 cm.

Hauteur : 60 cm.

Date

1938

État

Entoilée / A

Artiste

Derouet Lesacq

Imprimeur

Lafayette, Paris

Technique d'impression

Lithographique

Encadrement

Sur demande

Affiche ancienne lithographique  de 1938 pour la loterie nationale représentant un major d’homme.  Loterie nationale, tranche spéciale des arts ménagers

Affiche vintage Loterie Nationale, arts ménagers 1938

300,00

Affiche vintage Loterie Nationale, arts ménagers

Derouet Lesacq, 1938

 


Affiche ancienne lithographique  de 1938 pour la loterie nationale représentant un major d’homme.

Loterie nationale, tranche spéciale des arts ménagers

 

 

Nous sommes à votre disposition par e-mail et téléphone pour vous renseigner.







AFFICHE ENTOILÉE / ENCADREMENT DISPONIBLE SUR DEMANDE



L’AFFICHE EST ENVOYEE DANS UN TUBE RIGIDE

 

 

La Loterie nationale française est la lointaine héritière de la Loterie royale de France

qui fut gérée par l'Administration générale des loteries.

 

Cette loterie voit le jour par décret, le ,

pour venir en aide aux invalides de guerre,

aux anciens combattants et aux victimes de calamités agricoles.

 

Les premiers billets se vendent 100 F et, à partir de 1934,

apparaissent des billets de Loterie nationale correspondant

aux 1/5e et 1/10e du billet entier (pour une valeur de 50 F et 10 F)

qui portent le même numéro.

Ce système de fractionnement ouvre la loterie à une plus large clientèle

et à de nombreuses associations qui se lancent dans le métier d'émetteur,

comme les associations d’anciens combattants et les Gueules cassées dès 1935.

 

La Loterie est reconduite chaque année par les lois de finances successives.

Le décret-loi du  qui stigmatisait le

« grave danger d’ordre moral des jeux »

menace son existence mais les associations d’anciens combattants

parviennent à la faire maintenir.

 

Malgré les pénuries de papier, l'irrégularité des trains,

les défaillances postales ou les tracasseries des autorités allemandes

pendant la seconde Guerre mondiale,

les tirages de la loterie nationale se poursuivent salle Pleyel à Paris.

 

Après la guerre, le tirage devient hebdomadaire.

Des tranches spéciales apparaissent à la Saint-Valentin, la fête des Mères 

et le vendredi 13.

 

Sévèrement concurrencés par le tiercé créé en 1954,

les émetteurs se regroupent en 1974 au sein d’un Groupement d'intérêt

économique pour lancer deux ans plus tard un nouveau jeu,

le Loto, désormais organisé par la Française des jeux, héritière de la Loterie nationale